Le comblement

. Les produits utilisés sont exclusivement des produits résorbables qui présentent l’avantage d’une bonne tolérance et d’une capacité d’adaptation aux changements du visage avec le temps.

. Les produits permanents peuvent induire des complications redoutables et ne s’adaptent pas à l’évolution du visage dans le temps.

. Ils ont été sauf indications très spéciales, bannis en usage esthétique.

. Nous utilisons essentiellement l’acide hyalunorique qui est le constituant de base du collagène du plus petit animal à l’homme.

Il est synthétisé de manière pure par l’industrie pharmaceutique.

Il ne nécessite pas de pratiquer des tests de tolérance préalables.

. Il existe en différentes formulations selon les rides (fines, profondes) et leur localisation.

. Il agit par captation de molécules d’eau ce qui permet donc une hydratation du visage.

agents-comblements-04

Il peut être utilisé dans les indications de comblement suivantes :

. Sillon nasogénien

. Les lèvres, plis d’amertume

. Les rides du front

. Les cernes

. Le nez réalisant une véritable rhinoplastie médicale

. En volumétrie pour redonner du volume au visage en cas de fonte des tissus (pommette, l’ovale du visage)

. Sa durée d’action va de 6 mois à plus de 1 an

. Là aussi une crème anesthésiante et dans certaines localisations, l’usage d’anesthésiques locaux, est préconisée

après la séance il existe un œdème passager de quelques heures en raison des piqûres et exceptionnellement il peut survenir un hématome que l’on cherche à minimiser par compression et l’usage de crème arnica, ils sont en général peu importants.

Botox

Connue à usage médical depuis les années 70 (strabisme, tic de la face, pied bot).

C’est d’ailleurs un ophtalmologue qui en traitant le strabisme a remarqué les effets bénéfiques sur les rides de la patte d’oie. C’est ainsi qu’a démarré l’usage de la toxine botulique en médecine esthétique.

Il existe donc un important recul tant en clinique qu’en esthétique. Il a pu être démontré une très bonne sécurité dans l’usage de ce produit.

Son action se situe à la jonction entre les terminaisons nerveuses et le muscle.

C’est la mise au repos des muscles qui aténue, voire fait disparaître, la ride surtout quand le derme n’est pas encore abimé .

  Une bonne connaissance de l’anatomie du visage est un préalable à l’obtention d’un bon résultat esthétique.

La zone de prédilection pour l’usage de la toxine botulique est le haut du visage en raison de la richesse de la mimique à ce niveau.

D’autres indications existent (rides du nez, rides horizontales du menton).

 

Les séances se déroulent de la manière suivante :

Le Docteur MOGRAS préconise la mise en place préalable d’une crème anesthésiante pour plus de confort.

Cependant les injections à l’aide d’une très fine aiguille sont peu douloureuses et rapides.

L’effet est progressif à partir du 3° jour et maximal vers le 15° jour.

Il faut bien sûr éviter la prise d’aspirine ou d’anti-inflammatoires les jours précédents les injections.

Le résultat obtenu dure de 4 à 6 mois, la répétition des séances d’injection  permet habituellement d’obtenir des résultats plus durables.

     Question / réponse :

Quelles sont les contre-indications ? : ce sont bien sûr les femmes enceintes ou qui allaitent ainsi que les personnes atteintes de maladies immunitaires (myasthénie par exemple)

La prise de certains médicaments (anticoagulants par exemple) peut également constituer une contre-indication.

Le visage est-il figé ?

Non car on cible précisément certains groupes musculaires sans supprimer l’expressivité du visage

Quelles sont les complications ?

Un léger œdème voire un léger hématome au niveau du point d’injection, céphalées, abaissement partiels des sourcils ou d’une paupière. Ces problèmes sont évités par une technique rigoureuse et de bonnes connaissances anatomiques.

Peut-on cumuler la toxine à d’autres traitements ?

Oui il est possible d’optimiser les résultats en l’associant à d’autres techniques telle  le comblement.

Objectif de la médecine esthétique

Permettre un rajeunissement, redonner de la fraîcheur sans chirurgie, ni éviction sociale.

Vous pouvez reprendre une activité normale peu de temps après les séances tout en respectant  certaines précautions (ne pas masser les zones d’injections, ne pas s’exposer au soleil intensif, ne pas pratiquer de sport intensif).